Clin d’Oeil : Annie Leibovitz, l’archéologie d’une mémoire

La photographe Annie Leibovitz expose le premier volet d’une longue série avec « Archive Project #1 : The Early Years » au parc des ateliers d’Arles jusqu’au 24 septembre. Dénudées, posant ou prises sur le vif, les stars s’accumulent au sein d’un torrent d’images. Continuer à lire … « Clin d’Oeil : Annie Leibovitz, l’archéologie d’une mémoire »

Focus : La Ruinomania et l’usine

Dans deux articles publiés dans la revue Vacarmes, la directrice en chef de la revue Incise, Diane Scott, analyse une sensibilité artistique et culturelle, orientée vers la ruine [1]. Si les ruines évoquent régulièrement les investigations archéologiques de l’Antiquité, la particularité de cette tendance actuelle est qu’elle est centrée sur les ruines du XXe siècle : ces ruines sont celles d’un passé proche et par conséquent, sont les nôtres.

Continuer à lire … « Focus : La Ruinomania et l’usine »

Clin d’Oeil : Paris Photo 2016

Difficile de se frayer un chemin au milieu de la foule compacte et circulante à Disney land photo, euh Paris, euh Paris Photo… La chaleur est aussi au rendez-vous et on bataille avec notre fichue écharpe trainant par terre, manifestement décidée à ramasser toute la poussière. À l’inverse, l’attraction mythique a été un peu frileuse cette année en misant sur les grands classiques (Eugène Atget, Diane Arbus, Richard Avedon, etc.) et autres valeurs sûres ; côté photographes contemporains (Bernard Plossu, Jean-Marc Bustamante, Andreas Gursky…). Continuer à lire … « Clin d’Oeil : Paris Photo 2016 »

Focus : Internet et l’image marchande

Puisque la photographie reste attachée au palpable, comment témoigne-t-elle du monde à l’ère du numérique ? Cette question n’a en fait pas de sens, si on relève qu’il n’y a qu’en France que le terme « numérique » est employé, en renforçant ainsi une idée de dématérialisation.

Continuer à lire … « Focus : Internet et l’image marchande »

Focus : No go zones !

Les démarches documentaires voulant approcher le paysage puisent leurs origines dès le XIXe siècle dans les campagnes topographiques européennes ou américaines, comme avec Carleton Watkins (1829-1916), Timothy O’Sullivan ou Clarence King (1842-1901). Qu’il s’agisse de voyages ou de conquête de l’Ouest américain, les photographes ont été sollicités par le phénomène de l’industrialisation qui transforme le territoire sauvage. Continuer à lire … « Focus : No go zones ! »

Clin d’Oeil : L’usine fantôme de David Lynch

Les évènements de début septembre concernant la mutation de l’usine de Belfort en Alsace par l’entreprise Alstom, pose des questions quant à l’avenir économique de Belfort. Une impression de déjà vu qui a de quoi mobiliser les commerçants de la ville, puisqu’on sait ce qu’il advient de celle-ci lorsque elle est délaissée par sa plaque tournante économique. Ce que l’on sait moins, c’est que les usines et les villes fantômes sont de véritables terrains de jeux pour de nombreux photographes contemporains. Voici donc l’occasion d’évoquer le rapport qu’entretien la photographie avec l’usine, à travers l’objectif de David Lynch. Continuer à lire … « Clin d’Oeil : L’usine fantôme de David Lynch »