Clin d’Oeil : L’usine fantôme de David Lynch

Les évènements de début septembre concernant la mutation de l’usine de Belfort en Alsace par l’entreprise Alstom, pose des questions quant à l’avenir économique de Belfort. Une impression de déjà vu qui a de quoi mobiliser les commerçants de la ville, puisqu’on sait ce qu’il advient de celle-ci lorsque elle est délaissée par sa plaque tournante économique. Ce que l’on sait moins, c’est que les usines et les villes fantômes sont de véritables terrains de jeux pour de nombreux photographes contemporains. Voici donc l’occasion d’évoquer le rapport qu’entretien la photographie avec l’usine, à travers l’objectif de David Lynch. Continuer à lire … « Clin d’Oeil : L’usine fantôme de David Lynch »

Focus : La photographie rêve t-elle de machines électriques ?

Qu’est-ce que la photographie si ce n’est un voyage dans le temps ? Bien que les heures continues de s’égrainer, l’appareil fixe un moment et nous offre le luxe d’en conserver son image. Dans la sécurité du temps présent, nous pouvons passer la tête par cette fenêtre et observer un passé qui aurai dû nous être interdit.

Continuer à lire … « Focus : La photographie rêve t-elle de machines électriques ? »

Focus : Antoine d’Agata et la photographie porteuse d’une philosophie dans le bordel

Artsphalte présente Antoine d'Agata, Sans titre, Hambourg, 1998. Crédits photographiques Antoine d'Agata / Magnum
Artsphalte présente Antoine d’Agata, Sans titre, Hambourg, 1998. Crédits photographiques Antoine d’Agata / Magnum

Photographe français attaché à l’agence photo Magnum depuis 2004, Antoine d’Agata tourne des films et publie de nombreux ouvrages mêlant photographies et textes. Le dernier en date est Désordres, sorti en 2015 et édité par les éditions Voies Off à Arles. Continuer à lire … « Focus : Antoine d’Agata et la photographie porteuse d’une philosophie dans le bordel »