Focus : Internet et l’image marchande

Puisque la photographie reste attachée au palpable, comment témoigne-t-elle du monde à l’ère du numérique ? Cette question n’a en fait pas de sens, si on relève qu’il n’y a qu’en France que le terme « numérique » est employé, en renforçant ainsi une idée de dématérialisation.

Continuer à lire … « Focus : Internet et l’image marchande »

On the road : Un hiver à Toulouse

Un chien sur une moto, un autre montré de dos près d’une valise, des skateboards… Voici quelques bons prétextes pour relier deux photographes finlandais et plus rapidement, un artiste français, tous trois exposés aux Abattoirs de Toulouse. Notre goût pour les signes de la route ou du ride, ne résistera pas à ces réinterprétations plus douces et classiques, permises par le noir et blanc. Continuer à lire … « On the road : Un hiver à Toulouse »

On the road : En route pour Zurich !

L’hiver dernier, le musée national Suisse exposait temporairement « Le travail. Photographies provenant de Suisse 1860-2015 » afin d’annoncer la réouverture prochaine d’une aile du bâtiment consacrée à la photographie. Voici une bonne raison de partir pour Zurich ! Continuer à lire … « On the road : En route pour Zurich ! »

Focus : No go zones !

Les démarches documentaires voulant approcher le paysage puisent leurs origines dès le XIXe siècle dans les campagnes topographiques européennes ou américaines, comme avec Carleton Watkins (1829-1916), Timothy O’Sullivan ou Clarence King (1842-1901). Qu’il s’agisse de voyages ou de conquête de l’Ouest américain, les photographes ont été sollicités par le phénomène de l’industrialisation qui transforme le territoire sauvage. Continuer à lire … « Focus : No go zones ! »

Clin d’Oeil : Julian Charrière

L’exposition « The Forces Behind The Forms » qui dure jusqu’au 20 novembre 2016 au Kunstmuseum de Thun en Suisse, donne des envies de voyages et l’envie d’évoquer l’artiste talentueux qui y est exposé : Julian Charrière.  Continuer à lire … « Clin d’Oeil : Julian Charrière »

On the road : Le MACE d’Ibiza

Ibiza, on y va pour faire la fête ou pour profiter des plages aux eaux turquoises. Sur la route, des voitures couvertes de poussière et peu, voire pas de moto. En effet, à moins d’être un aventurier un peu fifou et d’avoir un trail, il est fortement déconseillé de rouler en deux roues, sous peine de devoir l’abandonner dans un nid-de-poule, une flaque de boue, ou autres accidents de terrains. En revanche, si vous avez mangé un peu trop de sable et que vous vous sentez l’âme à la culture, allez faire un tour dans la vieille ville « d’Eivissa » et dans son musée d’art contemporain, le MACE. Continuer à lire … « On the road : Le MACE d’Ibiza »